Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 18:52

 

 

                     ASTOR PIAZZOLLA, 1921-1992.

 

    Ayant pris connaissance de l'impasse dans laquelle se trouvait le tango, et cherchant sa voie en musique classique auprès de Nadia Boulanger à Paris dans les années 50, il a la "révélation de sa vie" lorsqu'elle lui dit, après l'avoir entendu jouer un tango sur son bandonéon: "Astor, c'est magnifique. Voilà le vrai Piazzolla!, ne l'abandonne jamais."

 

  Il fonde alors son "nuevo tango", un nouveau style qui intègre des harmonies et des polyrythmies inspirées de Ravel, Stravinsky et Bartok, et fait ainsi passer le tango de la salle de danse à la salle de concert.

 

              LES QUATRE SAISONS 

 

    Pleine d'énergie rythmique, de dissonances, de contrastes entre virtuosité et lyrisme nostalgique, elles sont un évident hommage aux "Quatre Saisons" de VIVALDI. Mais alors que celles de Vivaldi sont pastorales et littérales (aboiements de chiens, gazouillis d'oiseaux, grondements de tonnerre), celles de Piazzolla sont urbaines, liées à Buenos Aires ( "porteño" signifiant le port de Buenos Aires), et dépeignent l'essence de chaque saison plutôt que d'en traduire les sonorités.

 

    Le cycle des saisons, dont la musique traduit les rythmes climatiques, passe ainsi d'un continent à l'autre. Et à Buenos Aires, la pastorale baroque devient une danse urbaine. Les concertos de Vivaldi ouvrent le recueil que le compositeur fit paraître à Amsterdam en 1725, "Il cimento dell'armonia e dell invenzione". Chacun de ces quatre concertos est consacré à l'évocation d'une saison, décrite en tête de la partition dans un sonnet.

 En l'absence de prétexte littéraire, mais de manière tout aussi évocatrice, A. Piazzolla a écrit ses Cuatro Estaciones porteñas pour son quintette, sans les concevoir d'emblée comme une suite.

 

    L'ETE, qui date 1964, fut d'abord composé pour un ballet; s'y ajoutèrent peu à peu, l'AUTOMNE (1969), puis l'HIVER et le PRINTEMPS (1970), pour former un véritable cycle.

 

     D'un côté, un monument de la musique classique emprunt du lyrisme de Vivaldi, et de l'autre, à l'opposé, l'ambiance urbaine et grinçante de Piazzolla, véritable exploration culturelle et sensuelle.

 

    Les quatre pièces, écrites donc de 1964 à 1970, font toujours l'objet d'arrangements très variés, y compris pour violon et orchestre à cordes, la formation de Vivaldi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Méditangotrio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Méditangotrio
  • Le blog de Méditangotrio
  • : Fondée pour proposer, autour de l’œuvre d’Astor PIAZZOLLA « Las cuatro Estaciones » (« Les quarte Saisons » ), un programme festif, mariant musique populaire et musique savante -œuvres de musique Espagnole, « classique » -airs extraits du folklore Sud-Américain - les opus tanguistiques donc, aux couleurs douces-amères: frissons nostalgiques traversés de secousses rythmiques, de riffs quasi éruptifs : le tango transcendé par le génie de Piazzolla. Musiques de D
  • Contact

Profil

  • Méditangotrio
  •       LE MEDITANGO TRIO
      Flute/ Violoncelle/ Piano           
 
Une formation originale, mêlant vent et cordes
  • LE MEDITANGO TRIO Flute/ Violoncelle/ Piano Une formation originale, mêlant vent et cordes

Texte Libre

Recherche

Liens