Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 17:33

Programme du concert donné à la M. P.T. Léo Lagrange, avec,

-France-Lise EPITER, violon,

-Thierry ROUCOULES, flûte,

-Guillaume BEX, guitare

°Celso MACHADO (Brésil), Paçoca (chorô); Quebra Queixo (chorô); Sambossa (bossa nova),

°Maximo​ Diego PUJOL, Palermo (extrait de la suite Buenos Aires); Don Julian, pièce guitare solo,

°Astor PIAZZOLLA, Libertango; Bordel 1900 (extrait de L'Histoire du tango, suite originale de quatre pièces pour flûte et guitare),

°Belà BARTOK, Cinq duos pour violon et flûte (original Duos deux violons),

°Luiz BONFA, Manha do Carnaval,

°Traditionnels, Milonga (Argentine); Llorona (Mexique); Corazon de Madera (Argentine).

Présentation du programme

Guitariste et percussionniste né à San Paulo en 1953 (Brésil), dans une famille de musiciens, Celso MACHADO se nourrit très jeune autant de musique classique que de musique traditionnelle brésilienne, aux influences africaines, portugaises, indigènes mêlées. A cet héritage rythmique et mélodique riche, se superpose une inspiration sans frontières. Il est l'un des compositeurs-interprètes brésiliens les plus reconnu sur le plan international.

Lorsqu'en 1954, Astor PIAZZOLLA (1921-1992) vient étudier la composition avec Nadia BOULANGER à Paris, celle-ci lui conseille ardemment de ne jamais s'éloigner de sa source d'inspiration première, le tango, lui affirmant qu'il a beaucoup à exprimer à travers sa propre culture.

En créant le "Nuevo Tango", A. P. ouvre la voie à toute une génération de compositeurs argentins.

Parmi eux, Maximo Diego PUJOL, né à Buenos Aires en 1957. Professeur de guitare au Conservatoire Supérieur de Musique Manuel de Falla de Buenos Aires et compositeur, son objectif ultime est de mêler la pensée formelle académique européenne à sa propre culture argentine.

A la jonction entre jazz et musique brésilienne, guitariste mythique, Luiz BONFA a composé le célèbre "Manha do Carnaval", adapté pour le film de Marcel CAMUS, "Orfeu Negro".

Compositeur hongrois né le 25 mars 1881, Belà BARTOK étudie le piano au Conservatoire de Budapest. Très tôt, il affirme un sentiment patriotique contre l'emprise culturelle allemande qui colonise son pays. Plus tard, sa rencontre avec KODALY le conduira bien au-delà des frontières de la Hongrie et il retranscrira scrupuleusement nombre de danses paysanne de l'Europe de l'est, qu'il utilisera comme matériel thématique dans ses propres compositions. Son combat pour défendre les musiques traditionnelles et les élever au rang de grande musique lui vaudra la très haute admiration d'Hector VILLA-LOBOS, lors de son voyage au Brésil en 1927.

Partager cet article

Repost 0
Published by Méditangotrio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Méditangotrio
  • Le blog de Méditangotrio
  • : Fondée pour proposer, autour de l’œuvre d’Astor PIAZZOLLA « Las cuatro Estaciones » (« Les quarte Saisons » ), un programme festif, mariant musique populaire et musique savante -œuvres de musique Espagnole, « classique » -airs extraits du folklore Sud-Américain - les opus tanguistiques donc, aux couleurs douces-amères: frissons nostalgiques traversés de secousses rythmiques, de riffs quasi éruptifs : le tango transcendé par le génie de Piazzolla. Musiques de D
  • Contact

Profil

  • Méditangotrio
  •       LE MEDITANGO TRIO
      Flute/ Violoncelle/ Piano           
 
Une formation originale, mêlant vent et cordes
  • LE MEDITANGO TRIO Flute/ Violoncelle/ Piano Une formation originale, mêlant vent et cordes

Texte Libre

Recherche

Liens